Comment rédiger un texte de correction ?

3 conseils pour rédiger le texte de correction :

Le texte de correction est un temps fort dans le déroulé d'un module. L'information que vous allez placer à cet endroit aura un impact important sur vos utilisateurs.

  1. Pas besoin de redonner la réponse. La correction s'est affichée, et il est donc inutile de ré-écrire la bonne réponse à cet endroit.
  2. Envisagez les cas d'erreurs : demandez-vous pourquoi l'utilisateur a pu se tromper et et éclairez ces points.
  3. Restez concis : comme toujours, plus vous êtes concis, synthétique, plus vous serez clair et plus vos utilisateurs seront aptes à comprendre le message que vous leur transmettez. Relisez-vous plusieurs fois, et efforcez-vous de raccourcir votre texte à chaque relecture.

Pourquoi le texte de correction est-il si important ?

D'abord parce que vous avez choisi de créer des questions sur les points les plus importants. Le texte de correction est donc l'occasion de clarifier ces points en apportant un complément d'explication.

Il permet donc de détailler vos explications sur les points les plus importants.

Mais le texte de correction est également important parce que les utilisateurs s'y attardent avec attention comme le montrent les statistiques suivantes.

Quelques statistiques sur le texte de correction

Nos statistiques montrent que les utilisateurs, qu'ils aient répondu correctement ou pas s'attardent longtemps sur le texte de correction. Le temps passé à lire et comprendre le texte de correction est supérieur de 15% au temps passé sur les supports et documents présentés.

Dans quelle disposition d'esprit se trouve l'utilisateur au moment de la correction ?

Le temps de la correction est un temps de repos et de compréhension. La question est terminée et il n'y a donc plus d'enjeu. L'utilisateur prend donc du recul et essaie de comprendre son erreur, et il assimile ainsi naturellement les informations présentes dans ce texte de correction. La séquence :

  • lire la question
  • répondre
  • découvrir si l'on s'est trompé

est une séquence rapide. Ces séquences rapides ne peuvent être enchaînées par les utilisateurs sans un temps de repos. Au moment de la correction, l'utilisateur est donc dans un temps de repos, une position d'écoute : prêt à recevoir un retour constructif. Il est ouvert.

Pour toutes ces raisons, le texte de correction est un temps fort. Il est donc nécessaire à cet instant d'habituer vos utilisateurs à une réelle explication. Cela les gardera motivés, attentifs et c'est l'une des clés de leur progression.

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande